Le guide de A-Z pour avoir un site web pour son cabinet d’avocat

Partager

Création d'un site web avocat ? Le guide de A-Z

4 façons de créer son site internet avocat 

1) Créer un site avec un créateur de site web

Un des solutions les plus simples pour créer le site internet de son cabinet d’avocat est de passer par un créateur de site web (une solution no-code). Mais concrètement, comment fonctionne une solution de création de site web ? 

C’est une plateforme SaaS, qui permet de créer, personnaliser et administrer son site web de façon autonome et relativement rapidement. La plupart des actions consistent à cliquer et glisser des éléments pour construire les pages de son site web. 

Trois principales solutions existent sur le marché : Wix, Webflow ou Jimdo. 

Seulement, même si les coûts annoncés semblent faibles, il s’agit d’un système d’abonnement qui peut vite faire grimper les charges. En comparaison avec un hébergeur classique et l’installation d’un CMS (Content Manager System) de type WordPress, le coût à l’année est bien plus élevé. 

Deuxième écueil, vous êtes limité quant aux fonctionnalités techniques et aux possibilités de web design. Il est ainsi quasi impossible de connecter votre ERP (Jarvis, Kleos etc.), idem pour le module de prise de rendez-vous proposé par le CNB. 

Pour tout projet de création de site internet avocat, il est important de bien réfléchir à vos besoins en amont de la création. Vais-je proposer de la prise de rendez-vous en ligne ? Mes clients peuvent-ils me régler en ligne ? Etc.…

2) Créer un site Internet avec WordPress

Pour Rock The Law, WordPress est la solution idéale pour la création d’un site internet avocat. En effet, une fois que vous disposez de votre hébergement web, installer WordPress est simple et rapide. Et donc économique. 

Surtout, le CMS WordPress utilise le langage PHP, maîtrisé par beaucoup de développeurs et donc facilement maintenable. Vous n’êtes pas dépendant d’une technologie maîtrisée par un seul prestataire. 

Il existe également des alternatives à WordPress, comme Drupal ou Joomla. Il en reste que 70% des sites internet avocat en 2022 utilisent WordPress. 

Pour installer un répertoire Worpress pour votre site web rien de plus simple. Il vous suffit de vous créer un compte sur l’hébergeur de votre choix (Ionos, OVH etc.) et de vous laisser guider. Ils proposent tous l’installation du repository WordPress 😉 

Une fois installé, vous pouvez utiliser un plugin comme Elementor qui vous permettra de créer les pages de votre site internet avocat avec de simples cliqués / glissés. Cela demande un peu de pratique mais le résultat est bluffant. 

3) Créer son site Internet avocat en le développant soi-même

S’ils ne sont pas légion, les avocats sachant coder existent bel et bien (très souvent, ils sont créateurs de legaltech). Cependant, si apprendre à coder est envisageable à tout âge, cela reste très chronophage et pas franchement intéressant en termes de ROI quant à la création de votre site web. 

Dans cette hypothèse, une alternative s’offre à vous : faire appel à une société spécialisée dans la création et le développement de sites Internet, de préférence avec des références dans le secteur juridique. 

De nombreux avantages existent en choisissant de développer ou faire développer son site internet avocat. Tout d’abord, vous disposez d’une grande flexibilité, tant sur les fonctionnalités que sur le web design. En somme, vous êtes libre de faire ce qu’il vous plaît. 

Vous souhaitez intégrer un formulaire directement relié à votre base de données ERP ? C’est possible. 

Vous souhaitez offrir un portail client à vos clients ? Que ces derniers puissent y déposer des documents, régler des factures etc. ? C’est possible. 

Let’s Rock The Law!

Découvrez d'autres articles

New

Qu’est-ce qu’un plugin WordPress ?

Qu’est-ce qu’un plugin WordPress ? Les plugins WordPress sont des logiciels qui étendent les fonctionnalités des sites Web WordPress. Ils peuvent être utilisés pour ajouter